L’importance du jeu pour bébé

Cache-cache, chansons, grimaces… jouez avec bébé, il aime s’amuser.

Les jeux avec bébé sont des moments essentiels pour son développement. Ils lui permettent de renforcer votre complicité, de se construire et de s’ouvrir au monde.

Dès la naissance, le bébé est prêt à jouer à sa façon, qui semble bien simple pour commencer. Pendant les premiers mois de sa vie, il se sert de ses sens pour jouer et pour apprendre. Il s’amuse d’ailleurs souvent, par lui-même, avec ses mains et ses pieds.

Cependant, rien ne peut remplacer le contact humain et l’attention qu’un bébé reçoit quand il joue avec ses parents ou avec une personne qu’il connaît bien. Même le nouveau-né a besoin de ce type d’attention.

Lorsque vous jouez avec votre bébé, vous apprenez à le connaître davantage, vous enrichissez votre communication et vous développez encore plus le lien d’attachement qui vous unit. Le jeu est aussi un moment de découvertes qui permet de favoriser le développement de votre bébé.

Le jeu est un phénomène universel et un droit des enfants. Il s’agit d’une activité spontanée, gratifiante et amusante qui offre de nombreux bénéfices :
o Éducatifs : le jeu aide les enfants à développer des habiletés à la base de l’apprentissage de la lecture, de l’écriture et des mathématiques.
o Cognitifs : le jeu encourage les enfants à apprendre, à imaginer, à catégoriser et à résoudre des problèmes.
o Thérapeutiques : le jeu permet aux enfants de s’exprimer sur des aspects troublants de leur quotidien comme des facteurs de stress, des traumatismes, des conflits familiaux et autres dilemmes.
o Développement des sens : le jeu permet tout d’abord l’éveil des sens du bébé, qui perçoit peu à peu les couleurs, les textures, les sons, les formes et la taille de ce qui compose son environnement. Quand il tape dans votre main, qu’il caresse vos cheveux ou qu’il mâchouille une doudou, votre bébé découvre des textures et des formes différentes et il prend conscience des sensations que le toucher procure.
o Développement physique : lorsque vous stimulez les sens de votre bébé, vous favorisez son développement intellectuel.
Sur le plan physique, manipuler des objets ou interagir avec vous permet à votre bébé de se familiariser avec son corps. Lorsqu’il bouge ses bras et ses jambes, qu’il tente de se retourner pour attraper un jouet ou qu’il tient les boutons de votre chemise avec ses doigts, il perfectionne ses mouvements et renforce ses muscles.
o Développement intellectuel : le jeu alimente les habiletés intellectuelles du bébé, car il apprend énormément lors de ces moments d’exploration. Lorsqu’il agrippe une balle pour la porter à sa bouche et qu’elle tombe et roule par terre par exemple, le bébé explore peu à peu les caractéristiques de ce jouet. Par la suite, il découvre les possibilités du jouet pour, plus tard, comprendre son fonctionnement.
o Développement affectif : le jeu est un moment de plaisir pendant lequel le bébé exerce un certain contrôle, prend des initiatives, réagit à la nouveauté et exprime sa joie ou son mécontentement. Le jeu permet ainsi au bébé d’exercer sa créativité et d’avoir graduellement un sentiment de maîtrise sur son environnement. La découverte de cette capacité d’action lui permet de prendre conscience de son identité et peu à peu de développer sa personnalité.
o Développement social : pour votre bébé, jouer avec vous est un apprentissage social. Votre présence, votre rire, vos gestes et vos paroles le rassurent et l’encouragent à poursuivre son exploration. C’est pourquoi ces moments privilégiés avec votre bébé, les comptines que vous lui chantez et les jeux que vous faites ensemble enrichissent le lien qui vous unit et le préparent à échanger avec d’autres adultes ou enfants de l’entourage.

Le plaisir avant tout !
Chez un bébé, les jeux ont d’abord une fonction éducative : ils servent à développer ses différentes capacités tant physiques qu’intellectuelles, affectives ou sociales. Ainsi, il apprend à se repérer dans l’espace, apprivoise les parties de son corps, expérimente le rire, découvre « l’autre »…

Mais évitez de faire du jeu une activité strictement éducative. Oubliez pendant quelques minutes votre rôle d’éducateur ! De temps à autre, votre bébé a besoin de vous voir sous un autre jour, moins sérieux que celui de parent. Si le jeu vise toujours l’apprentissage, votre bébé aura l’impression de faire un exercice… et le plaisir disparaîtra.

Le jeu est le seul domaine où votre enfant peut tout décider. Alors laissez-lui les commandes avec ses jouets : c’est lui qui dicte les règles ! Bien sûr, vous pouvez le guider, et lui proposer des variantes pour enrichir ses jeux, mais sans jamais les imposer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *